Vous êtes ici : Conseils sur les piscines > Entretien de piscine > Remise en route d'une piscine hors sol : conseils et procédure

Remise en route d'une piscine hors sol : conseils et procédure

Remise en route d'une piscine hors sol : conseils et procédure

Les beaux jours arrivent et la saison de baignade ne devrait plus tarder ! C’est le bon moment pour préparer la remise en route de votre piscine hors sol restée en place dans le jardin pendant la saison froide. Après l’hiver et l’inusité du bassin, la procédure à suivre est relativement stricte pour assurer une remise en route idéale et un fonctionnement parfait de la piscine. Pour vous permettre de profiter très prochainement des joies de la baignade, découvrez nos conseils et les étapes à suivre pour remettre votre piscine hors sol en bon état de marche.

Quelle est la procédure à suivre pour remettre en route une piscine hors sol ?

Si votre piscine hors sol a été vidée et hivernée, il vous suffit de la nettoyer et de la remplir pour la belle saison. En revanche, si votre bassin est resté en place tout au long de l’hiver, il va falloir le remettre en route tranquillement pour lui permettre de s’éveiller aux beaux jours et de se préparer à vous accueillir pour la baignade sans risque de dommage.

Étape n°1 : on inspecte la piscine

Après avoir retiré la bâche d’hivernage de votre piscine hors sol, inspectez scrupuleusement son état. En effet, c’est le bon moment d’identifier les éventuels dégâts et dommages subis pendant l’hiver afin de les réparer. Ne sous-estimez aucune trace suspecte, car il serait regrettable de gâcher votre baignade en pleine saison. Mieux vaut prendre les devants et agir avant la remise en route et l’utilisation du bassin.

Assurez-vous donc de bien réparer les éléments fragilisés de la piscine et de vérifier également l’ensemble des équipements. Si des accessoires sont endommagés ou encrassés, nettoyez-les bien et remplacez ou faites réparer les pièces qui en ont le besoin.

Étape n°2 : on nettoie le bassin

Commencez par nettoyer les alentours du bassin afin d’éviter que des salissures n’y tombent par la suite. Éliminez tous les débris et déchets de la plage de la piscine ou de ses abords si elle n’en est pas dotée. La surface qui l’entoure doit être bien propre pour ne pas polluer votre eau de baignade.

Avec votre épuisette, ramassez les déchets qui flottent à la surface de l’eau. Il vous faut également nettoyer l’ensemble du système de filtration pour en éliminer les déchets qui s’y sont accumulés pendant l’hiver avant sa remise en route.

Nettoyez ensuite les parois et le fond du bassin avec un balai-brosse adapté et doux qui ne risque pas d’endommager le liner. Cette action permet de décoller les micro-organismes, les saletés et les algues. Avec une brosse adaptée, nettoyez bien la ligne d’eau pour éliminer les démarcations laissées sur le liner. Ensuite, à l’aide d’un robot aspirateur ou d’une pompe adaptée, aspirez les particules en suspension et toutes les impuretés présentes dans l’eau de baignade.

Ceci fait, si vous avez choisi de ne pas remplacer entièrement l’eau de la piscine, nous vous conseillons d’en ôter environ un tiers. En effet, il est recommandé de renouveler après chaque hivernage environ un tiers de l’eau de baignade afin de favoriser une meilleure remise en route et de bénéficier d’une eau plus saine pour toute la saison à venir. Remplacez donc cette eau retirée par de l’eau claire et propre.

Nettoyez une nouvelle fois votre filtre, qui aura à nouveau aspiré bon nombre d’impuretés du bassin, puis remettez-le en place et en route pour une bonne préparation de la piscine.

Étape n°3 : on traite l’eau

Votre piscine doit être remplie d’eau à son juste niveau pour procéder au traitement. Après plusieurs heures de filtration, il est temps de rééquilibrer l’eau. Vérifiez le pH, le titre hydrotimétrique (TH), le taux d’alcalinité (TAC) et, si vous traitez votre eau au chlore, le taux de stabilisant. En cas de besoin, procédez aux réajustements nécessaires.

Si l’eau de votre piscine était très sale et que votre bassin est d’un grand volume, vous pouvez procéder à un traitement-choc au chlore, au brome ou à l’oxygène actif, comme pour les piscines creusées.

Une fois vos réajustements effectués, relancez le dispositif de filtration. Il doit être remis en route pendant au minimum 48 heures en continu. Si, passé ce délai, la piscine n’a toujours pas retrouvé un bon équilibre, réajustez les traitements et relancez la filtration jusqu’à obtenir le bon équilibrage.

Nous vous conseillons ensuite de recouvrir votre piscine d’une bâche de protection à bulles. Celle-ci permettra de chauffer l’eau tranquillement et de limiter le phénomène naturel d’évaporation.

Enfin, il vous faudra traiter votre bassin 24 à 48 heures avant la baignade.

Nos conseils pour réussir la remise en eau de votre piscine hors sol

Vous connaissez désormais les étapes à suivre pour réussir la remise en eau de votre piscine hors sol. Néanmoins, nous souhaitons encore vous prodiguer quelques conseils pour un bon usage du bassin tout au long de la saison de baignade.

  • Anticipez : la remise en eau d’un bassin hors sol doit être anticipée et effectuée bien avant les premières baignades. En effet, il serait dommage de vous précipiter la veille. Idéalement, il est recommandé de procéder à la remise en eau au mois d’avril, lorsque la température extérieure est située entre 12 et 15°C et que les dernières gelées sont passées. Votre bassin pourra retrouver plus facilement un équilibre sain, car la chaleur estivale a tendance à favoriser le développement des bactéries et des algues ; mieux vaut donc agir avant qu’il ne fasse trop chaud !
  • Ne gardez pas des équipements endommagés : tout équipement endommagé ou qui présente des signes d’usure doit être remplacé avant la saison de baignade. D’une part, vous éviterez qu’ils ne vous lâchent lorsque vous en avez le plus besoin et qu’ils ne vous privent de la piscine pendant plusieurs jours. En outre, l’achat et la réparation des équipements pour piscine coûtent bien moins cher hors saison qu’en plein été. Mieux vaut donc les remplacer avant pour vous baigner plus sereinement tout au long de la belle saison.
  • Veillez aux bons dosages : l’équilibre de l’eau d’une piscine est très délicat. Évitez donc le surdosage, car vous le regretteriez. En effet, le moindre manque ou la présence trop importante d’un produit impacte les autres éléments qui contribuent au maintien d’un équilibre sain. Il est donc impératif de bien respecter les notices des produits en matière de dosage et de procéder à des contrôles réguliers et à des réajustements dès que cela s’avère nécessaire.
  • Conservez un environnement propre : pour que votre piscine hors sol soit utilisable et saine tout au long de la saison, pensez à conserver son environnement bien propre. Par ailleurs, avant de nettoyer votre piscine et de la remettre en route, lavez la plage ou ses pourtours afin d’éviter que les résidus et salissures ne polluent votre eau et ruinent vos efforts.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers