Vous êtes ici : Conseils sur les piscines > Spa et Sauna > Spa de nage : Comment le choisir ? Quel prix ?

Spa de nage : Comment le choisir ? Quel prix ?

Spa de nage : Comment le choisir ? Quel prix ?

Son principe est simple, il est le parfait compromis entre nage et détente. Le spa de nage séduit par son charme, son confort, et les possibilités qu’il offre. Plus petit qu’une piscine et plus polyvalent, il pourrait rapidement vous convaincre pour allier sport et détente cet été. Voici ses caractéristiques, comment bien le choisir et quel budget compter.

Les bienfaits du spa

Les propriétés du spa sont axées sur la détente et le bien-être, à savoir une assise ergonomique, une eau chauffée entre 35 et 38 °C, soit à température corporelle pour un équilibre idéal du corps et de l’esprit, des jets massants et stimulants. Enumérons ensemble tous les bienfaits du spa, et préparez-vous, ils sont nombreux :

  • Il élimine les toxines par l’effet d’oxygénation des tissus par les aérojets,
  • Il améliore la circulation sanguine et lymphatique par les hydrojets,
  • Il tonifie la peau par l’action des hydrojets toniques qui détendent les muscles,
  • Il réduit le stress et l’anxiété grâce à la décontraction musculaire après un effort ou durant une période anxiogène,
  • Il apaise les muscles fatigués, douloureux, ou fragilisés,
  • Il facilite la digestion et le sommeil grâce à la stimulation de la production d’endorphine qui est un antalgique naturel sécrété par le corps,
  • Il libère des douleurs chroniques par son action sur le psychisme.

De façon plus globale, l’effet d’apesanteur ressenti dans l’eau aide le corps à se décontracter et les articulations à se relâcher pour faciliter les mouvements sans effort. C’est en fait de l’hydrothérapie à domicile.

Les caractéristiques du spa de nage

Que pourrait-il manquer à ce descriptif ? Peut-être la possibilité de disposer d’un plus grand espace pour nager, dans cette même idée de détente, d’apesanteur, d’hydrothérapie. Voila comment arrive sur le devant de la scène le spa de nage. Il est le haut de gamme du spa, présentant des caractéristiques techniques bien plus développées. En effet, comme son nom l’indique, il permet de nager grâce à une pompe qui aspire l’eau du bassin et la rejette à forte pression par des hydrojets. Il créé ainsi un courant d’eau suffisamment puissant pour pratiquer la nage à contre-courant.

Le spa de nage est réellement conçu pour satisfaire la relaxation, mais aussi le sport, la tonification musculaire et le sculptage du corps, par la nage à contre-courant, mais pas que. L’aquagym ou le cross training aquatique, qui combine l’aérobic, la musculation et le stretching, sont largement pratiqués dans les spas de nage. La majorité d’entre eux sont d’ailleurs équipés d’une barre d’exercice. La résistante à l’eau, augmentée par la pression que le spa peut produire, peut amener à des exercices intenses, sans nécessairement ressentir d’épuisement physique précoce.

Le spa de nage s’intègre parfaitement dans l’environnement d’une habitation, souvent en bordure de terrasse. Il présente les avantages cumulés de la piscine et du spa classique pour satisfaire petits et grands toute l’année. Pour finir, certains modèles des plus performants disposent de l’isolation éco-énergie qui est une technologie qui permet d’absorber et de conserver la chaleur pour la redistribuer dans le bassin. Elle évite donc la déperdition de chaleur due à l’air grâce à sa haute protection isolante.

Ses avantages sont donc nombreux, et le place ainsi parmi les équipements à domicile les plus pratiques et polyvalents :

  • Il s’adapte parfaitement aux petits espaces, par le gain de place qu’il offre tout en permettant de nager sur place ;
  • A utilisation identique, le spa de nage pourra être jusqu’à dix fois plus petit qu’une piscine, ce qui ne sera pas pour déplaire à votre portefeuille qui se verra éviter l’explosion de la facture de consommation d’eau ;
  • Il rend possible la baignade toute l’année par son système de chauffage de l’eau. Le Spa de nage ne se démonte pas l’hiver, et peut être utilisé même par une froide journée ensoleillée.

Enfin, un dernier avantage, largement moins glamour mais malgré tout fort intéressant, qui est la non-nécessité de déclarer le spa à la mairie ou au service d’urbanisme puisqu’il ne dépasse généralement pas les 10 m². Et ce n’est pas qu’une question de temps gagné à la paperasse en moins. Cela permet de ne pas craindre une augmentation de la taxe foncière, impactée par l’emprise au sol.

Comment choisir son spa de nage ?

Comme tout nouvel aménagement ou nouvel équipement, le choix est propre à chacun, au cas par cas, selon la situation. Voici les caractéristiques proposées des spas de nage, à étudier pour faire son choix.

  • Spa portable ou encastrable : Evidemment, l’encastrable a plus de charme mais nécessitera des travaux, alors que le spa hors-sol se posera comme une piscine des plus classiques, ne nécessitant qu’un raccordement d’eau et d’électricité ;
  • Spa monozone ou bizone : Le spa monozone dispose de la partie balnéothérapie dans le même bassin que la partie nage. En revanche, le spa bizone dispose de deux parties distinctes, gérées d’ailleurs indépendamment l’une de l’autre. Une partie est dédiée à la nage et dispose de son propre système de filtration, de sa propre carte électronique et de sa propre gestion de température, et l’autre partie est dédiée à la balnéothérapie avec ces mêmes éléments indépendants.

A ces caractéristiques s’ajouteront d’autres éléments comme le contrôle de température, la capacité de la pompe, le pouvoir filtrant, la consommation électrique, les options type chromothérapie qui est l’éclairage intérieur du bassin, aromathérapie qui est la diffusion d’odeurs, équipement audio ou vidéo, appuis têtes, porte verre, etc.

Ces éléments seront à étudier selon l’espace disponible sur votre terrain, l’esthétisme recherché, la composition du foyer ou plutôt le nombre de personnes utilisatrices, l’utilisation souhaitée et l’objectif plutôt de détente, plutôt sportif, ou les deux. Enfin, le choix dépendra bien-sûr de votre budget, et sera d’ailleurs souvent conditionné par celui-ci.

Quel prix coûte un spa de nage ?

La fourchette de prix sera large tant ils peuvent varier d’un fabricant à l’autre, ce qui peut impacter la qualité du spa, d’un spa monozone à bizone, d’une dimension à l’autre selon qu’ils proposent deux, quatre ou six places, et surtout selon les options choisies qui augmentent vite la facture. On estime un petit spa de nage 2 places de 5 m² aux alentours de 10 à 15 000 €, et jusqu’à 30 000 € pour un spa de 6 places ou plus, allant au-delà de 15 m².

Si le spa est encastré, des travaux seront nécessaires. L’appel à un artisan avoisinera les 500 à 2000 € TTC selon les dimensions et le lieu d’implantation. Celui-ci devra mettre en place un drain et un puits de décompression, couler la dalle de béton armée, déposer le spa à l’aide d’une grue, effectuer les raccordements électriques et hydrauliques, créer la trappe d’accès avec la terrasse.

Enfin, s’il est encastré, il se situe à hauteur de rez-de-chaussée sur la terrasse, et se retrouve donc soumis à la règlementation imposée sur la prévention des risques de noyade. Il est ainsi obligatoire d’y installer un équipement de sécurité parmi les 5 autorisés par la loi : une bâche, une alarme, une barrière, un volet ou un abri. En plus de l’aspect sécuritaire indispensable, l’équipement de sécurité protègera le spa de la pollution et des intempéries qui pourraient voir déposer des feuilles mortes, des insectes, etc.

Devis Spa ou Sauna
En moins de 3mn, recevez les meilleures offres des piscinistes de votre région !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers