Vous êtes ici : Conseils sur les piscines > Piscine > Comment financer la construction d'une piscine ?

Comment financer la construction d'une piscine ?

Comment financer la construction d'une piscine ?

Vous avez prévu d’installer une piscine dans votre jardin ? Quelle est la meilleure solution de financement ?

Faire construire une piscine est généralement synonyme de dépenses importantes. Si vous ne disposez pas des fonds nécessaires, vous devrez trouver des solutions alternatives. Nos conseils.

Pourquoi faire construire une piscine ?

Balnéothérapie, spa, escalier intégré, système de chauffage de l’eau… La piscine est un équipement de plaisir qui s’est largement perfectionné ces dernières années. Plusieurs raisons peuvent vous inciter à en installer une dans votre jardin :

Profiter de plus de confort et de bien-être

La piscine est propice à la relaxation. Que vous soyez seul, entre amis ou en famille, elle vous permet de disposer d’un espace privé et accessible sans limite.

Valoriser son patrimoine

La piscine fait désormais partie des critères prioritaires pour acquérir un bien immobilier. Installer cet équipement donne la possibilité de réaliser une plus-value immédiate en augmentant la valeur de votre logement.

Embellir son logement

La piscine contribue à embellir votre maison. Elle est conçue pour s’intégrer parfaitement à son environnement. Couleurs, matériaux, contours… De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour la personnaliser.

Vous l’avez compris, faire construire une piscine présente l’avantage de concilier bien-être et plus-value.

Faire installer une piscine : à quel prix ?

Le coût de construction d’une piscine dépend de plusieurs facteurs :

Le type de piscine

Il existe deux grandes familles de piscines : les piscines hors-sol et les piscines enterrées. Les piscines hors-sol peuvent être des piscines gonflables, des piscines tubulaires, des piscines en bois ou encore en acier. Les piscines enterrées comprennent les piscines coque, les piscines en béton et en kit.

Le type de terrain

Le type de terrain peut vous contraindre à opter pour un type de piscine particulier. Par exemple, si votre terrain est en pente, vous aurez tout intérêt à vous tourner vers une piscine semi-enterrée. S’il est plat, tout est possible.

Les dimensions

Les dimensions de votre future piscine ont un impact sur le coût de construction et d’installation. Mesurez l’espace que vous souhaitez consacrer à cet équipement avant de vous lancer.

Voici les prix moyens proposés pour la construction d’une piscine :

  • Pour une piscine coque : entre 9000 et 18 000 euros ;
  • Pour une piscine béton : entre 15 000 et 50 000 euros ;
  • Pour une piscine bois : entre 3000 et 13 500 euros ;
  • Pour une piscine en kit : entre 2500 et 8000 euros.

Il convient d’ajouter certains frais annexes comme l’achat d’un robot ou d’un aspirateur de piscine pour faciliter son entretien (1000 euros en moyenne), l’achat d’une bâche ou d’un volet pour conserver la chaleur de la piscine la nuit (environ 30 euros le mètre carré pour un modèle manuel et 70 euros le mètre carré pour un modèle automatique), la mise en place d’un système de sécurité (alarme et/ou barrière autour de la piscine).

Pour avoir une idée plus précise du coût de votre future piscine, n’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis en ligne.

Construction d’une piscine : les solutions de financement

Vous n’avez pas les moyens de financer vous-même la construction ou l’installation de votre piscine ? Voici les solutions de financement qui s’offrent à vous :

Le prêt affecté

Le prêt affecté appartient à la catégorie des crédits à la consommation. Il permet d’emprunter une somme dédiée à un projet spécifique. Si vous optez pour ce type de prêt, vous devrez apporter la preuve que vos dépenses correspondent au bien prévu dans le contrat.

Le prêt personnel

La somme obtenue dans le cadre d’un prêt personnel peut être utilisée librement. Il n’est pas nécessaire de justifier des dépenses réalisées.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, également appelé crédit revolving, est une autre option qui consiste à mettre à disposition de l’emprunteur une somme d’argent pouvant être utilisée librement en totalité ou en partie seulement. Cette réserve d’argent se reconstitue au fur et à mesure des remboursements.

Le prêt immobilier

Deux situations doivent être distinguées.

Si vous avez déjà souscrit un prêt immobilier pour financer votre logement ou des travaux importants, vous pouvez y inclure le financement de votre piscine à condition que sa valeur soit supérieure ou égale à 75 000 euros.

Si vous souscrivez le prêt immobilier initial, votre piscine, qu’elle soit semi-enterrée, enterrée ou creusée, peut être financée via cette solution au même titre qu’une cuisine équipée ou une salle de bains intégrée.

En vous tournant vers un crédit immobilier pour concrétiser votre projet de construction de piscine, vous pourrez bénéficier de plusieurs avantages : des taux de crédit intéressants, des conditions d’emprunt attractives…De plus, vous n’aurez qu’un seul prêt pour l’ensemble de vos travaux ce qui facilitera la gestion de votre budget.

Le rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs crédits immobiliers et/ou à la consommation au sein d’un même contrat. Il est possible d’y inclure le financement d’un nouveau projet comme la construction d’une piscine.

Comment obtenir un crédit piscine ?

Vous avez besoin d’un crédit pour financer votre piscine ? Commencez par comparer les offres proposées sur le marché avec l’aide d’un comparateur 100 % en ligne, gratuit et sans engagement. Après avoir indiqué la somme que vous souhaitez emprunter et la durée de remboursement, vous aurez accès en toute transparence aux taux de crédit correspondant à vos besoins.

Une fois l’organisme prêteur choisi, il est nécessaire de fournir un certain nombre de documents constituant votre dossier :

  • Un justificatif d’identité en cours de validité ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Vos trois derniers bulletins de salaire ;
  • Vos trois derniers relevés de compte bancaire.

Ces éléments peuvent légèrement varier selon l’établissement auprès duquel est faite la demande de crédit piscine. Après avoir analysé votre dossier, l’organisme vous adressera une offre de prêt personnalisée. Suite à la signature de l’offre, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours.

Devis Piscine
En moins de 3mn, recevez les meilleures offres des piscinistes de votre région !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Piscine semi-enterrée : comment bien la choisir ? Piscine semi-enterrée : comment bien la choisir ? Par définition, à mi-chemin entre la piscine hors-sol et la piscine enterrée, la piscine semi-enterrée sera préférée principalement des terrains pentus ou à dénivelé, mais aussi des...
  • Combien coûte une rénovation de piscine ? Combien coûte une rénovation de piscine ? Une piscine n’étant pas éternelle, elle finit par subir les effets du temps au bout de 10 à 15 ans. Passé ce délai, des rénovations s’imposent notamment au niveau des revêtements et des...